The cockpit

Any scale airplane model must have its cockpit reproduced. The problem with the Potez 58 is that the full-size aircraft no longer exists and that documentation is scarce. However, thanks to the Paris Air and Space Museum and our friends from the Angers GPPA thanks to whom I still had some documents. Below, the appearance… Continuer de lire The cockpit

Le cockpit

Toute maquette doit avoir son poste de pilotage et sa cabine de pilotage reproduit. Le problème avec le Potez 58, c’est que l’avion grandeur n’existe plus et que la documentation est rare. Toutefois, grace au musée de l’air et de l’espace de Paris et de nos amis du GPPA d’Angers, j’ai quand même pu avoir… Continuer de lire Le cockpit

Potez 58, 500 heures de construction en vidéo, 1ère partie

J’ai résumé en vidéo les quelques 500 heures que j’ai passées à construire le Potez 58. Ci-dessous, la première partie de la vidéo. La seconde partie d’ici …. quand l’avion sera terminé.

Fin des carénages

J’ai terminé les carénages de roues. Après avoir posé les rivets, j’ai reproduit un joint de tôle qui est visible au niveau des systèmes de fixation des roues. Je l’ai fait avec de la colle blanche. Je ne suis pas très satisfait du résultat qui manque de réalisme à mon goût. Les traits ne sont… Continuer de lire Fin des carénages

Stampe SV4 fin de la construction

Fin de la construction du stampe SV4 J’ai réalisé le train d’atterissage avec un jonc de carbone collé sur la structure. Une tige de fer coudé est collé sur le jonc de carbone et maintenu avec un morceau de gaine thermoretractible Les fils du moteur sont soudées directement sur ceux du controleur

Assemblage du SV4 en Epp, suite et presque fin

L’assemblage du stampe SV4 en epp de 85 cm avance et touche presque à sa fin. Pour commencer, j’ai taillé l’emplacement des servos d’ailerons qui ont ensuite été collés sur place Mise en place des servos de profondeur et de dérive. Ils sont collés avec une goutte de colle chaude. Collage des guignols sur l’empennage… Continuer de lire Assemblage du SV4 en Epp, suite et presque fin