Les sièges avant

J’ai continué à reproduire les sièges à l’échelle pour habiller ma cabine.
Reproduire les sièges avant, semble plus complexe que le siège arrière. Heureusement dans les ressources documentaires fournies par le GPPA, j’ai ci-dessous les photos et schéma du grandeur.

original seat documents of the Potez 58

J’ai reproduit à l’échelle l’ensemble des assises, des dossiers et des armatures.

Drawing of the seats to scale

Pour faire l’armature du siège du dossier, j’ai utilisé du tube alu de 3 mm. C’est facile à plier et mettre en forme. Toutefois, sur un tube creux, le pliage laisse des marques et des enfoncements dans le tube. Certains recommandent d’utiliser du sable fin pour remplir le tube et plier ensuite. Personnellement, j’ai rempli les tubes avec de l’eau après les avoir bouchés avec du film plastique. Puis on les place au congélateur. Après 2 heures, j’ai pu les plier avec une pince plate. Il faut aller vite car ça décongèle vite et laisser les suiants au congélateur.

Par la suite, j’ai découpé dans du contre-plaqué 15/10 un cadre su lequel sera collée l’armature et l’assise du siège.

Les assises sont faites comme le siège arrière. De la mousse est découpé à la bonne taille. J’ai ensuite préparé des patrons de découpes et couper le velours. Les coupons sont cousus sur l’envers et ensuite retournés comme pour les coussins réels.

Par la suite, j’ai collé les assises en place sur le cadre en contreplaqué

J’ai ensuite confectionner les dossiers de la même façon que pour les assises. La mousse est moins épaisse et ne doit pas remplir la totalité de la housse. En effet, il faudra relier la housse aux armatures du siège. Ce qui était fait par des cordages sur l’avion grandeur. Pour reproduire ce cordage, j’ai utilisé du fil de couture plié en 4 brins que je suis venu coudre sur l’armature.

Le siège avait un dispositif de réglage avant-arrière et reposait sur un coffre. J’ai reproduit ce coffre en CTP 10/10. J’ai donc découpé le dessus et les côtés du coffre.

Part of the box on which the seat will be placed

L’assemblage est fait à l’envers avec le dessus posé sur une plaque métallique et maintenu avec des équerres aimantés.

J’ai ajouté les parties latérales en utilisant des équerres métalliques pour bien les caler à 90°. Le collage est fait avec de la colle Cyanoacrylate. Par la suite, j’ai découpé des morceaux de baguettes balsa 5 x 5 pour renforcer les angles.

Les coffres supports du sièges sont peints en gris foncé pour imiter une armature métallique et les sièges sont posés dessus. Il me reste à faire le système d’ajustement avec de petits profilés et les ceintures de sécurité

Le mini Potez 58 ultra léger : Présentation et préparation des équipements de motorisation et de contrôles.

Tous les éléments servant à la motorisation et au contrôle de l’avion sont des éléments miniaturisé&s achetés sur Internet. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir le nano moteur qui est un brushed réducté. Il mesure 26 mm de long, pèse moins de 2 g et est adapté aux avions de 20 g environ avec un lipo 1S,

Deux nano servos de type DYS. Ils font 22 mm de long, sont analogiques et fonctionnent entre 3.7 and 5 Volts. Les 2 servos pèsent un peu moins de 4 g et devront être connectés au récepteur.

Le récepteur est de marque Deltang et pèse 0.65 g et est compatible DSM2 tpour emetteur spektrum.

L’ensemble pèse 12 g avant d’ajouter les fils et le soudage.

YSur le diagramme dessous, vous pouvez voir les différentes connections qui seront à réaliser. Un grand merci à Christian Veysière pour son aide précieuse dans la connectique

Les fils sont vraiment petits et il ne faut pas trembler, ni avoir trop bu l aveille au soir, je vous le garantis. Ces photos sont pour vous montrer comment je m’y suis pris au travers une loupe et une troisième main.

De plus, j’ai du faire un connecteur pour relier la batterie au récepteur avec un connecteur interchangeable en fonction du type de batterie 1S que j’ai en stock.

Ci-dessous sont des photos supplémentaires avec les différents éléments et les connections avec les adaptateurs nécessaires pour enlever du poids.

J’ai pesé l’ensemble et j’obtiens 12.42 g. Si j’ajoute l’hélice, on est à un peu moins de 14 g, ce qui fera au total avec l’avion, un poids de 23 g en ordre de vol. Un peu plus qu’espéré, mais ça reste dans de bonnes limites.

Tuto pour la construction d’un potez 58 ultra léger (part 3). Fin de l’assemblage

Vous retrouverez ci après la vidéo décrivant les dernières étapes de construction pas à pas d’un Potez 58 de 46 cm d’envergure avec l’ambition de ne pas dépasser 20-25 g au total.

Pour rappel le plan est téléchargeable ici

Et voici la dernière partie du montage en vidéo que vous pouvez retrouver ainsi que d’autres sur ma chaine you tube

Tuto pour la construction d’un potez 58 ultra léger pour le vol intérieur ou à domicile (part 1).

Dans un post précédent, je vous avais parlé de mon intention de faire un Potez 58 ultra léger pour conjurer ce confinement. Un grand merci à Christian Veyssière et Gérard Puret pour leurs conseils. Ci-dessous, vous pouvez voir la première partie du tutoriel décrivant cette construction expérimentale pour moi.

Réalisation d’une pièce en fibre de verre et résine.

J’inaugure ci-dessous une nouvelle rubrique pour décrire ma manière de procéder et mes techniques. Pour commencer, comment faire une pièce en résine et fibre en prenant pour exemple mon capot moteur et mes carénages de roues de mon Potez 58. Le document est téléchargeable. Bonne lecture