Flux

Suite et fin de la construction du planeur lancé-main, plan Lucas Leprêtre.

J’ai terminé la construction du planeur lancé Main en dépron. J’ai tot d’abord continué en découpant 2 rectangles de dépron en 3 mm que j’ai poncés et collés sur le fuselage. Ils serviront d’assis pour recevoir l’aile.

L’aile avec la colle chaude est alors mise en place sur le fuselage.

L’ensemble pèse 48 g à ce stade et commence à ressembler à un joli petit planeur

L’étape suivante consiste à creuser l’ogive et coller en place les servos de profondeur et de dérive.

Les commandes sont en carbone de 1 mm et fixées au fuselage par des collier rilsan et des gaines plastiques. La fixation du capot est faite par 2 aimants rhéodynes

L’avion est terminé. Il pèse 80 g sans l’accu. Reste les essais de centrage et les premiers vols.

Construction of a hand-launched glider, Lucas Lepretre’s construction plan

Lucas, a friend on Facebook posted a video a few days ago of one of his constructions and the flight of a hand-launched « LLD » glider / DLG depron DIY « glider.

This glider is 80 cm wide and the plan is available on the Lucas’ you tube page. After some exchanges of messages to have some technical details, it is decided, I initiating the construction. I am all the more motivated that when resuming club activities, a member came to fly to the field with another launched hand and I loved it.

First step, printing and assembly of the plan and cutting of the parts on 3 and 6 mm (0.12 and 0.24 In) depron styrofoam.

The wing is made in 6 mm (0.24 In) depron and is sanded to give a profile to the wing. To do this, I have lean on the right edge of a table and I delimited the transition zone between the leading edge and the trailing edge.

The warhead is also sanded to give it a rounded shape. I added to the original plan of Lucas, an upper part to the warhead to form a cover above the electronics, which will be installed in the warhead.

A little decoration of the wings, with green paint for children, passed with a brush.

I then added 3 x 1 mm (0.12 x 0.04 In) carbon plates in the wings, the stabilizer and the fin to strengthen. The wing is glued with an 8 ° dihedral and the fin set in place on the fuselage beam. The latter is a 5 x 5 mm (0.2 x 0.2 In) hardwood rod.

I still have to cover the depron with a lamination film to protect it, to finish the assembly and to install the radio

Construction d’un planeur lancé main, plan Lucas Lepretre

Lucas, un ami sur Facebook a publié il y a quelques jours une vidéo d’une de ses constructions et du vol d’un planeur lancé main « LLD »glider / DLG depron DIY ».

Ce planeur fait 80 cm d’envergure et le plan est disponible sur la page you tube de Lucas. Après quelques échanges de messages pour avoir quelques détails techniques, c’est décidé, je me lance dans la construction. Je suis d’autant plus motivé, que lors de la reprise des activités clubs, un membre est venu voler au terrain avec un autre lancé main et j’ai adoré.

Première étape, impression et assemblage du plan et découpe des pièces sur du dépron de 3 et 6 mm.

L’aile est faite dans du dépron de 6 mm et est poncé pour donner un profil à l’aile. Pour ce faire, je m’appuie sur le bord droit d’une table et je délimite la zone de transition entre le bord d’attaque et le bord de fuite.

L’ogive est poncée également pour lui donner une forme arrondie. J’ai ajouté au plan original de Lucas, une partie supérieure à l’ogive pour former un capot au dessus de l’électronique qui sera installée dans l’ogive.

Un peu de décoration des ailes, avec la peinture verte pour enfant, passée au pinceau.

J’ai ensuite rajouté des plats de carbone de 3 x 1 mm dans les ailes, le stabilisateur et la dérive pour renforcer. L’aile est collée avec un dièdre à 8° et la dérive mise en place sur la poutre du fuselage. Cette dernière est une baguette de bois dur de 5 x 5.

Il me reste à recouvrir le dépron d’un film de lamination pour le protéger, finir l’assemblage et installer la radio

Un scraps pour voler dans le salon pendant le confinement

Le COVID-19 est malheureusement entré brutalement dans nos vies et avec lui l’interdiction d’aller sur les terrains pour profiter de nos avions et planeurs RC. De plus, mon atelier est devenu le lieu où je télé-travaille. Du coup, plus assez de place pour que je construise mes gros modèles. De ce fait, je suis passé à une plus petite taille avec le mini potez 58 que vous pouvez retrouver dans la rubrique indoor du site avec les tutos sous forme descriptive ou en vidéos. Cette fois-ci, c’est un modèle de vol libre à moteur caoutchouc que je vous propose de suivre avec moi. Mais ne nous y trompons pas, ce ne sont pas des avions destinées aux enfants. Sachez que ces modèles font l’objet de compétitions F1P avec des temps de vol incroyables. Le scraps est un modèle qui a été développé et est utilisé pour un challenge de durée de vol dans le salon et sachez que certains atteignent des temps de vol de 20 minutes… Bon perso mon record pour le moment est de 11 secondes… ça laisse de la marge de progression. Allez stop aux bavardages et passons aux images.

Pour commencer le plan. Vous avez ci-dessous une photo du plan et un lien pour le télécharger. Il s’imprime sur une feuille A4. La construction est e, balsa qu’il faudra sélectionner pour être le plus léger possible.

La poutre du fuselage est découpée dans une planche de balsa de 2 mm qui était le plus proche des dimensions indiquées en inches sur le plan. Le support de l’aile est ajouté et la dérive sont faits de la même façon.

Puis découpe des nervures et des baguettes dans du balsa léger

Puis assemblage de l’aile et des stabilisateurs que j’ai recouverts avec du mylar 3 microns avec de la colle en spray

Construction de l’hélice. Pour lui donner du pas, mouiller le balsa de 1 mm et le laisser sécher sur une forme ronde bien maintenu

Et voici le modèle assemblé. Il pèse 2.9 g, ce qui est très lourd quand je pense que certains atteignent 1/2 g….

Les premiers essais en vol n’ont pas été couronnés de succès. J’ai mis un élastique trop gros et c’est parti en carabistouille. Puis après quelques changements d’hélice, d’incidence de l’aile, et d’élastique, le résultat devient intéressant

Le mini Potez 58 ultra léger : Présentation et préparation des équipements de motorisation et de contrôles.

Tous les éléments servant à la motorisation et au contrôle de l’avion sont des éléments miniaturisé&s achetés sur Internet. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir le nano moteur qui est un brushed réducté. Il mesure 26 mm de long, pèse moins de 2 g et est adapté aux avions de 20 g environ avec un lipo 1S,

Deux nano servos de type DYS. Ils font 22 mm de long, sont analogiques et fonctionnent entre 3.7 and 5 Volts. Les 2 servos pèsent un peu moins de 4 g et devront être connectés au récepteur.

Le récepteur est de marque Deltang et pèse 0.65 g et est compatible DSM2 tpour emetteur spektrum.

L’ensemble pèse 12 g avant d’ajouter les fils et le soudage.

YSur le diagramme dessous, vous pouvez voir les différentes connections qui seront à réaliser. Un grand merci à Christian Veysière pour son aide précieuse dans la connectique

Les fils sont vraiment petits et il ne faut pas trembler, ni avoir trop bu l aveille au soir, je vous le garantis. Ces photos sont pour vous montrer comment je m’y suis pris au travers une loupe et une troisième main.

De plus, j’ai du faire un connecteur pour relier la batterie au récepteur avec un connecteur interchangeable en fonction du type de batterie 1S que j’ai en stock.

Ci-dessous sont des photos supplémentaires avec les différents éléments et les connections avec les adaptateurs nécessaires pour enlever du poids.

J’ai pesé l’ensemble et j’obtiens 12.42 g. Si j’ajoute l’hélice, on est à un peu moins de 14 g, ce qui fera au total avec l’avion, un poids de 23 g en ordre de vol. Un peu plus qu’espéré, mais ça reste dans de bonnes limites.

Preparation of the setup, receiver, servo controls and motorization, suitable for the ultra light Potez 58 aircraft

All of the elements that make up the control and motorization system are miniaturized elements purchased on internet. In the photos below, you can see the motor, which is a brushed motor « NANO GEARBOX BRUSHED » with reduction gear. It measures 26 mm long and works with lipos 1s for planes of about 20 g.

Two nano servos DYS type. They are 22 mm long and, of course, they are analog
servos operating with voltages between 3.7 and 5 Volts. The 2 identical servos weigh a little less than 4 g and will have to be connected to the receiver.

The receiver is of the Deltang brand. It is a 0.65g model with a DSM2 type frequency modulation for spektrum transmitter

The set weighs 12g before wiring and soldering the elements.

You can see on the diagram below, the various connections that will have to be done. It was not so simple, because the wires are tiny.

It’s really small. You shouldn’t tremble. Nor should you have had too much alcohol the night before, I guarantee it. These photos were taken to show you how I did it with a third hand, to solder these wires on the receiver.

Additionally, I had to prepare an additional small connector to join the battery to the receiver.

Bellow are additional pictures from the various elements and the connections to adaptors to save weight.

I weighed the whole and mass is of 12.42 g and adding the propeller the mass is just under 14 g. If we add the 9 g of the plane, we get a total of 23 g, a little higher than expected, but remaining within good limits

Tutorial for the construction of an ultra light potez 58 (part 3). End of assembly

You will find below the video describing the last stages of construction step by step of a Potez 58 of 46 cm wingspan with the ambition not to exceed 20-25 g (0.71-0.88 Oz) in total.

As a reminder, the plan can be downloaded here

And here is the last part of the video of the construction and assembly that you can find on my channel you tube

The mini indoor potez 58, cutting and construction 2

Hello everyone, I continued to build the mini Potez 58 ultra light for indoor flight, see at home if possible. I remind you for those who would like more details than in the « tutorials » part, you can find detailed videos of all phases of construction. Videos will be added as you go.

I remind you for those who would like to build it, that I make available the construction plan which you can download here, right there

So I started by assembling the half wings on the fuselage. The fuselage must be kept vertical by resting on wedges at right angles. Personally, I use a metal worktop with magnets to secure it.

You must be careful to respect the dihedral by leaning on supports and 0.8 mm carbon rods which are placed at the front and rear of the half wings.

To continue, I prepared the movable flaps of the stabilizer and the fin. I use a strip of sandpaper. I put myself at the edge of the work plan and sand at 45 ° each side.

The assembly is completed after checking for perfect squareness. The set is now ready to receive electronics and it weighs 8.3 g. It perfectly matches my objectives which was less than 10 g for the structure of the aircraft without the electronic equipment.

Le mini indoor potez 58, découpe et construction 2

Bonjour à tous, j’ai continué la construction du mini Potez 58 ultra light pour vol indoor, voir à la maison si possible. Je vous rappelle pour ceux qui voudrait plus de détails que dans la partie « tutoriels », vous pourrez trouver des vidéos détaillées de toutes les phases de la construction. Les vidéos seront rajoutées au fur et à mesure.

Je vous rappelle pour ceux qui souhaiteraient le construire, que je mets à disposition le plan de construction que vous pouvez télécharger ici, juste là en dessous

J’ai donc commencé par l’assemblage sur le fuselage des demi ailes. Le fuselage doit être maintenu bien vertical en s’appuyant sur des cales à angle droit. Personnellement, j’utilise un plan de travail métallique avec des aimants pour assurer le maintien.

Il faut faire attention à bien respecter le dièdre en s’appuyant sur des supports et des joncs de carbone de 0.8 mm qui sont placés à l’avant et l’arrière des demi ailes.

Pour continuer, j’ai préparer les volets mobiles du stabilisateur et de la dérive. J’utilise une bande de papier à poncer. Je me met au bord du plan de travail et ponce à 45° chaque côté.

L’ensemble est achevé après vérification du parfait équerrage. L’ensemble est désormais prêt à recevoir l’électronique et il pèse 8.3 g. Ce qui correspond parfaitement à mes objectifs qui était de moins de 10 g pour la structure de l’avion sans les équipements électroniques.

Tutorial for the construction of an ultra light potez 58 (part 2). Cutting and construction 1

You will find below the video describing the first stages of construction step by step of a Potez 58 of 46 cm wingspan with the ambition not to exceed 20-25 g (0.71-0.88 Oz) in total.

As a reminder, the plan can be downloaded here

And here is the video of the construction and assembly that you can find on my channel you tube